L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Culture : forte mobilisation le 19 juin !

samedi 23 juin 2018

CFTC-Culture CGT-Culture SNAC-FSU Sud Culture UNSA-Culture

De nombreuses assemblées générales ont eu lieu hier matin sur les sites du CMN, Versailles et Orsay, établissements directement concernés par le projet de gestion directe de Françoise Nyssen, mais aussi sur d’autres sites du ministère de la Culture, tel le musée national Picasso Paris.

La grève a été votée massivement et on décompte plus de 50 % de grévistes dans les trois établissements. En outre, dix sites étaient totalement fermés :

Le Château de Vincennes, le Château, musée et domaine national de Versailles, le Musée d’Orsay, les Tours de Notre-Dame, l’Arc de Triomphe, l’abbaye de Montmajour, la basilique de Saint-Denis, le Palais du Tau et les Tours de la cathédrale de Reims, la Cité de Carcassonne. Etaient partiellement fermés, le musée national Picasso Paris et le Panthéon.

Une manifette (petite manifestation) était organisée à l’appel de l’intersyndicale entre le musée d’Orsay et le site des Bons-Enfants de l’administration centrale du ministère à partir de 12h30. Le cortège a réuni deux cents agents de Versailles, d’Orsay, du CMN mais aussi d’autres établissements (conservatoires, écoles, BnF, Louvre, Picasso, C2Rmf, etc…) et de l’administration centrale. Des étudiants de l’Ecole du Louvre en grève et en lutte contre les dérives marchandes du ministère étaient aussi présents. La presse française et internationale ont fait des reportages toute la journée.

Cette journée de mobilisation est un succès pour les personnels et leurs revendications !

19 juin , une forte mobilisation contre le projet de gestion directe de Françoise Nyssen

POUR UNE VRAIE POLITIQUE MINISTÉRIELLE DE GESTION DES PERSONNELS ET POUR LE RETRAIT DU PROJET DE GESTION DIRECTE DES ACTES DE GESTION :