L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Accueil > Actualités > Île-de-France Valérie Pécresse ne peut pas supprimer l’aide aux transports aux (...)

Île-de-France Valérie Pécresse ne peut pas supprimer l’aide aux transports aux bénéficiaires de l’AME

lundi 29 janvier 2018

Valérie Pecresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France depuis 2015, avait promis durant sa campagne électorale, de supprimer la réduction de 50 à 75 % sur le Pass Navigo à laquelle avaient droit les bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME) dont de nombreux travailleurs et travailleuses sans papiers.

Cette promesse a été mise en œuvre par le Stif, Syndicat des transports d’Île-de-France, en février 2016, mais contestée auprès du tribunal administratif de Paris par huit organisations (CGT 78 et 75, Solidaires, Gisti-Groupement d’information et de soutien des immigrés, Cimade-Comité inter mouvements auprès des évacués, Dom’Asile, Fasti-Fédération des associations de solidarité avec tous les immigrés, Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers).

Celui-ci a rendu son verdict le 25 janvier et, s’appuyant sur la loi SRU par laquelle les réductions sociales dans les transports s’appliquent uniquement sur des critères de revenus, a jugé que la régularité du séjour en France n’était pas un critère de refus d’application de celle-ci.